Les Vikings de L’Anse aux Meadows — Le meilleur emploi d’été au Canada


Sous le soleil et la lune, j’ai voyagé vers l’ouest. Mon chant né de la mer, issu du sein d’Odin. Mon vaisseau mélodieux est animé d’un art poétique et son éloquence fait vibrer un cœur glacé. Me voici maintenant commensal d’un roi anglais et avec lui je partage l’hydromel de mes paroles. Tu célèbre mon œuvre et ton chant fait ma renommée. Si tu le veux, je ferai retentir ton nom. Ces éloges, roi, ne te couteront pas cher; je chanterai pour que tu saches. Qui a tracé trace ton sillon de rouge alors qu’Odin observait les morts. En observant les îles nimbées de brouillard, au-delà des côtes du Lieu historique national de l’Anse-aux-Meadows, au nord de Terre-Neuve, on peut facilement s’imaginer l’arrivée de l’expédition viking d’Eric Ericson, il y a plus d’un millier d’années. Cet endroit possède une sorte d’authenticité historique. Même sans rien connaitre des voyages d’Ericson à Vinland, on peut pratiquement s’imprégner de l’importance séculaire de ce lieu. Les trésors patrimoniaux de l’Anse-aux-Meadows, sont aussi abondants que peuvent l’être l’air marin et les mouettes qui y planent paresseusement. Découvert en 1960 par Helge et Anne Stine Ingstag avec l’aide d’un pêcheur du coin, George Deker, l’Anse-aux-Meadows est la preuve que des contacts ont eu lieu entre des Européens et des Autochtones avant l’arrivée de Christophe Colomb en 1492. L’Anse-aux-Meadows a été déclaré site du patrimoine mondial par l’UNESCO en 1978. Aujourd’hui, les Vikings ne sont pas seulement un détail historique que vient rappeler un nom de rue ou une plaque, mais bien un élément essentiel de la collectivité. Pendant trois mois chaque année, l’Anse-aux-Meadows est plongé en l’an 1003 par des Vikings des temps modernes qui y vivent et y travaillent tout comme à l’époque. Des hommes et des femmes jouent le rôle de forgerons, de chefs et de conteurs. Mais qui sont ces Vikings des temps modernes? Je m’appelle Mark Pilgrim, et je travaille au lieu historique de l’Anse-aux-Meadows. C’est également un site du patrimoine mondial de l’Unesco. Le nom de mon personnage est Ragnar Rodskegger, qui signifie Ragnar Barbe Rouge. J’ai toujours été habile avec mes mains pour confectionner des babioles et démonter des choses comme des moteurs. Quand j’étais plus jeune, j’ai assemblé une bicyclette à pédales. Lors de notre formation, nous pouvions choisir d’aborder différents domaines comme par exemple les rôles de conteurs, de charpentiers ou de forgerons. Alors je me suis dit que le métier de forgeron avait l’air intéressant et j’ai choisi ce domaine-là. Alors, j’ai forgé beaucoup de clous, mais j’ai aussi fabriqué des trépieds et des crochets en « S » et même un chaudron. J’ai aussi façonné un casque pour le chef. Ça procure un sentiment d’accomplissement — vous savez — quand vous le regardez et cela appartient au chef, à l’homme le plus important… Et je me suis rendu compte qu’on ne pourrait pas traverser l’océan sans une hache pour couper le bois qui permet de construire un navire… Je m’appelle Michael Sexton ou Mike. J’ai commencé au lieu historique de l’Anse-aux-Meadows en 1997, comme employé de la Viking Trails Tourism Association. Parcs Canada a pris la relève en 2001. Mon travail consiste principalement à répondre aux questions, à chercher à instruire les visiteurs sur des choses qu’on juge importantes, comme le fait que c’est ici qu’on produit du fer pour la première fois en Amérique du Nord et que c’est aussi le site des premières habitations Européennes en Amérique du Nord. J’adore les sagas islandaises. C’est ma marotte. …Et Thrym dit: « Salutations d’Asgaard, Loki ». Lori prit sa propre forme, et répondit: « Salutations, Thrym » Thrym dit: « Comment vont les choses chez les dieux? » « Ça ne va pas bien chez les dieux », dit Loki « Vraiment? », répondit Thrym. « Oui, vraiment », dit Loki. « Qu’est-ce qui ne va pas. » dit Thrym. « Thor a perdu son marteau magique. » « Vraiment? » poursuivit Thrym… « Et ce n’est pas tout; on craint qu’il ait été volé », ajouta Loki. « Vraiment? », dit Thrym. « Oui vraiment, et en plus on croit que c’est toi qui l’as! » En choisissant cet endroit, Leif Ericson a probablement été épris par sa beauté comme je l’ai été moi aussi. Et à mon avis, Leif Ericson a probablement choisi le plus bel endroit des environs… Je m’appelle Bjorn le Magnifique, et je suis un Viking quand je désire en être un. Bonjour, je suis Ragnar Rodskegger, et je suis un Viking quand il le faut.

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *